Logo Allmyblog
Logo Allmyblog
Lien de l'article    

VIVELARETRAITE

Les passions d'un retraité.
------------------------------
Bienvenue sur ce modeste espace, j'espère que vous y passerez un moment agréable.
Les sujets rencontrés ici sont volontairement survolés en altitude, mais peuvent sur demande êtres disséqués. Je me souviens de mes débuts où j'ai galéré durant des années par manque d'informations. Grâce à la toile, ce n'est heureusement plus le cas aujourd'hui.

Merci de votre visite.
Contacter l'auteur de ce blog

CATEGORIES
- Radio.
- Electronique et informatique.
- Photo et nature.
- Bricolage.
- Webcam, météo et fourre tout.

5 DERNIERS ARTICLES
- Avis de recherche
- Une antenne bi-quad
- Le récepteur portable à bord d’un véhicule
- Un mesureur de champ UHF
- Environnement
Sommaire

10 DERNIERS ARTICLES COMMENTES
- Antenne Quagi 446 MHz.
- Construction d’une antenne bazooka.
- Amélioration d’une antenne (suite).
- Le récepteur portable à bord d’un véhicule
- Emetteur récepteur de la Résistance.
- Protection du récepteur contre la foudre.
- E-magazine pour radioamateurs.
- RADIO.
- Photos de guerre 40 / 45.
- BRICOLAGE.

CALENDRIER
LunMarMerJeuVenSamDim
01
02030405060708
09101112131415
16171819202122
23242526272829
3031
<< Octobre >>

BLOGS FAVORIS
1.Artphotoblog
2.Irisblog
3.Trains
4.Tutti
Ajouter vivelaretraite à vos favoris

LIENS FAVORIS
- streaming vf
- funny pictures
- denver limousine
- denver limo
- Denver limousine
- Denver Airport Shuttle
 Une cuve à bulles. Alerter l'administrateur Recommander à un ami Lien de l'article 

Celui qui réalise occasionnellement un circuit imprimé peut se contenter d’une simple cuve pour le barbotage du circuit dans le perchlorure de fer. Pour un travail suivi, une cuve a bulle fait gagner un temps considérable.

Toujours dans le cadre bricolage, voici un petit confort abordable.

JPG - 24.5 ko
JPG - 26.2 ko

Il convient de choisir un récipient de volume réduit, un petit aquarium « infirmerie » en plastique fait l’affaire, il contient un litre de liquide et peut accueillir des plaques jusqu’à 14 X 8 cm, ce qui suffit dans la plupart des cas pour l’amateur. Pour un usage pratique, le moins possible d’accessoires est accepté dans la cuve.

JPG - 16.5 ko

Le chauffage de l’acide accélère considérablement le processus d’attaque du cuivre. Une résistance d’aquarium serait trop encombrante et exigerait un nettoyage régulier, face au traitement imprévu pour cet usage. Justement, le procédé de chauffage pour tout petit aquarium est disposé à offrir un nouveau service. Pour sa description, remontons quelques années dans le temps, cliquez ici.


Chauffage original pour tout petit aquarium.

Je voulais installer un tout petit bac planté, mais les accessoires à introduire dans cette mini-cuve me laissaient hésitant, esthétique oblige ! Puis, je me suis souvenu de la manière dont je maintenais jadis la température dans mes cuvettes de produits photographiques. Un petit bidon métallique contenant une ampoule à incandescence.

Pourquoi ne pas appliquer cette méthode à mon aquarium ? Rapidement, élaboration d’un « prototype » que je vais ici vous décrire.

Notez le gros plan sur le potentiomètre de réglage et la diode témoin dissimulés dans le cadre.


(JPG) Pour habiller l’ensemble, un cadre. Le bois est tout indiqué pour sa manipulation aisée, son faible coût et son bon isolement thermique.


Une petite ampoule est fixée à l’intérieur, en respectant une distance de quelques centimètres du fond de la cuve. On évite ainsi un échauffement local trop important. Sous l’ampoule, un morceau de tôle est conseillé pour empêcher une surchauffe de la table, et pourquoi pas également au dessus, pour les personnes « prudentes ». Le système a été éprouvé quelques heures sans cette protection, puis avec sans différence significative. La masse d’eau absorbe très bien la chaleur et l’uniformise plus ou moins.


(JPG) (JPG)


Il restait à trouver une solution simple pour réguler cette température. Un kit électronique de la firme Velleman vient à mon secours, simplicité et très belle finition. Il demande une petite alimentation 12 volts en courant continu. Documentation sur le site http://www.velleman-kit.com Référence : mini-kit MK138.


(JPG) Le seul élément dans l’eau du bac est une minuscule sonde quasi invisible.


Adaptation de ce composant pour séjour en milieu aquatique :

Souder sur celui-ci un fil souple et enrober le tout de colle époxy. Celle à prise rapide se fige en dix minutes environ. Pendant ce temps, manipuler le capteur dans tous les sens pour répartir au mieux la colle. Attendre au moins 24 heures avant de plonger le tout dans le liquide. (JPG) (JPG)


La filtration est assurée par un exhausteur enfermé dans une bouteille d’eau en matière plastique qui contient la masse filtrante. Le thermostat est caché dans le socle. L’axe du potentiomètre de réglage et la diode « led » témoin affleurent la face avant par deux petits trous forés dans le bois. Un troisième trou peut y figurer pour contrôler le bon fonctionnement de l’ampoule. Un petit tiroir facilitant le remplacement de celle-ci pourrait compléter le confort, mais ce serait du luxe, considérant le faible poids du petit aquarium à déplacer. Les perfectionnistes peuvent envisager un petit volet d’aération réglable !

Un aspect du capteur, près du tuyau de rejet du filtre et la face avant du socle où l’on distingue le témoin « contact fermé » et l’axe de commande du réglage. (JPG) (JPG)


A mon avis, les photographies sont assez « parlantes » pour suppléer éventuellement ma prose. Il reste à planter et voilà, c’est prêt !

Voici les résultats des essais :

Cuve de 30 x 15 x 20 centimètres contenant trois litres d’eau. Température ambiante du local : 15°. Tests pendant une heure.

Avec une ampoule de 25 watts, la température de l’eau passe de 12 à 19 degrés, mais la table chauffe beaucoup. Ajout par la suite de la petite tôle réflecteur inférieure.

Avec une ampoule de 15 watts ( pour four de cuisine, recommandée pour sa robustesse ), la température passe de 19 à 23 degrés. L’élément chauffant se trouve à trois centimètres du fond de la cuve. Ensemble adopté. Il s’agit simplement de maintenir l’eau à bonne température, c’est donc largement suffisant. La mise en eau se fera depuis un bac de plus gros volume avec un peu de sa masse filtrante pour permettre un peuplement immédiat.

Cette réalisation quelque peu « farfelue » fonctionne parfaitement.


JPG - 7.3 ko
JPG - 13 ko

Ce système était fabriqué pour une cuve de 8 litres, un adaptateur réducteur s’impose ici. Evidemment les dimensions d’une réalisation de A à Z peuvent avantageusement être réduites.

JPG - 17.6 ko
JPG - 6.2 ko

Une petite pompe insuffle de l’air dans un tuyau en plastique, pourvu d’un côté de quelques trous pratiqués à l’aide d’une aiguille rougie au feu. L’extrémité est obstruée par un petit cylindre quelconque, ici une ampoule usagée de guirlande de Noël. Afin de régler le brassage de l’acide, un petit robinet d’aquariophile est placé à la sortie de la pompe pour limiter le débit.

(JPG) Le diffuseur d’air pour aquarium donne un excellent résultat, mais se décompose rapidement dans le bain.

(JPG) (JPG)

A essayer, le diffuseur en bois ou en céramique.

JPG - 13.5 ko
JPG - 21.6 ko

Quatre trous sont percés dans le couvercle pour accueillir deux bouts de fil isolés destinés à supporter des petits anneaux en fil de pêche dans lesquels seront enfilés les plaquettes à graver. De petites pincettes en plastique peuvent remplir le même office, mais laissent alors des petits îlots de cuivre à l’endroit de la pose. Une structure de pinçage latéral, sur les tranches du circuit, est envisageable, mais réduirait l’espace disponible dans le bac.

JPG - 15.7 ko

Par précaution, une couche supplémentaire de colle à deux composants a été appliquée sur la sonde du thermostat.

Mise en garde :

Cette description est prévue pour l’utilisation de perchlorure de fer. Le mélange acide chlorhydrique / eau oxygénée n’a pas été testé, attention aux réactions éventuelles.


1er décembre.

Les réflexions nocturnes m’ont amené à penser que le système de suspension du circuit par du fil de nylon n’était pas pratique à l’usage.

Voici une modification plus commode :

JPG - 5.8 ko
JPG - 11.6 ko

Une boutonnière et 3 tous taraudés ( plus assez d’écrou de stock ) dans une chute d’époxy débarrassée de son cuivre. Trois vis en nylon en guise d’assiette et une quatrième équipée de deux écrous modérément serrés pour assurer un coulissement doux.

JPG - 16.2 ko

Deux équipements semblables peuvent êtres, au besoin, placés dos à dos dans la cuvette.

  Aucun commentaire | Ecrire un nouveau commentaire Posté le 02-12-2007 à 07h18

 Bourse d’amateurs au RAC. Alerter l'administrateur Recommander à un ami Lien de l'article 

 

Dans la foulée de cette année, 2008 verra sa bourse d’amateurs au R.A.C.

Une manifestation en coopération avec la ville de Fleurus.

Du matériel radio à gogo dont une partie militaire, de quoi trouver son bonheur.

(JPG)

Rendez-vous le 23 mars 2008 entre 9 et 16 heures à la Salle Polyvalente du Vieux Campinaire & Forêt des Loisirs de Fleurus.

2, rue de la Virginette - 6220 Fleurus.

-  Une participation de 1 euro sera demandée par visiteur.

-  Les exposants pourront disposer de tables de 1,2 mètre moyennant une contribution de 1 euro par table.

Adresse de contact pour les réservations (Obligatoires) :

ON4RAC

Mail : on4rac@uba.be

Téléphone : 0496/11-31-86

Ou sur le site RAC via le formulaire en ligne.

De nombreux lots en affinité avec le hobby seront offerts par le biais d’une tombola gratuite.

Plus de détails sur le site :

 

  Aucun commentaire | Ecrire un nouveau commentaire Posté le 02-12-2007 à 07h11

 Un mât basculant économique. Alerter l'administrateur Recommander à un ami Lien de l'article 

JPG - 32.9 koMon plaisir est de construire, régler et essayer les antennes.

Rapidement, la vision de mon habitation et l'environnement fait penser au hérisson, mais mon épouse n'arrive pas à faire l'amalgame avec la charmante bestiole, ses remarques ne sont pas pour autant exemptes de piquant ! Conscient de cet état de fait, il fallait intervenir et trouver une solution.

Il faut pouvoir placer une antenne en quelques minutes, avant la séquence radio et la faire disparaître aussi vite ensuite.

Première idée :

Un mât télescopique de section carrée, voilà un beau projet, pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué. Le coût de l'opération estompe prestement mon ambition.

Bref, pour rester en harmonie avec l'escarcelle d'un retraité, voici le fruit de ma cogitation :

JPG - 110 ko
JPG - 47.5 ko

Un mur bas est tout indiqué pour supporter l'assise, mais pour une raison de dégagement, j'ai opté pour un poteau de bois, amarrés à la cabane de jardin.

(JPG)

JPG - 40.6 ko

Un pieu galvanisé à pointe est enfoncé à ras du sol pour maintenir solidement la base du poteau imprégné, de 2 m de long et 67 mm de côtés, le sommet est fixé au cabanon à l'aide de ferrures.

JPG - 29.9 ko

Le mât proprement dit est constitué de six mètres de tube de construction rond de 1 ¼" en haut du quel s'emboîte sur 50 centimètres un tuyau d'aluminium de 36mm de diamètre externe, d'une longueur de trois mètre. Il est bloqué en position haute par une clavette le traversant. On obtient ainsi une hauteur de 8,5 mètres. Le câble est tenu par l'anneau de la goupille.

Dans des dimensions identiques, il existe le tube de chauffage et le galvanisé, le moins cher a eu ma préférence, sa protection étant assurée par un reste de peinture.

JPG - 19.2 ko
JPG - 88.3 ko








A la base, une section de profilé U est fixée solidement à l'aide de quelques vis. Les ailes de celui ci sont percées de manière à recevoir l'axe pivot de 12 mm. Un morceau de tube d'un pouce est perforé à une extrémité à un diamètre légèrement supérieur à l'axe. Dans une chute de tuyau de ½" sont débités deux morceaux destinés à assurer le centrage et à consolider l'articulation. Ils sont soudés sur le tube d'un pouce.

JPG - 66.8 ko
JPG - 18 ko

Le mât vient donc s'emmancher sur ce tuyau. Une bague élargit les points d'appui pour éviter le frottement sur les soudures lors de l'orientation de l'antenne.

JPG - 42.2 ko
JPG - 29.7 ko

Le haut du poteau est muni d'un étrier maintenant en place un palier composé d'un coussinet en bois dur. Il est usiné dans un seul bloc, à l'aide s'une scie cloche, puis coupé en deux. La partie amovible est solidarisée par une tige filetée de 6 mm. La rotation du mât est permise par friction douce.

JPG - 20.8 ko
JPG - 16.8 ko

Un fourreau de tube PVC de 40 est posé sur l'extrémité du mât d'aluminium, il fait office de butée pour éviter un emboîtement complet.

Afin d'éviter la traction du coaxial sur le connecteur d'antenne, le câble est coincé dans une attache constituée de deux colliers pour tube PVC sanitaire de 40.

JPG - 55.3 ko
JPG - 89.1 ko


 


  Aucun commentaire | Ecrire un nouveau commentaire Posté le 02-12-2007 à 07h04

 Réunion du 17 novembre 2007. Alerter l'administrateur Recommander à un ami Lien de l'article 

 

 

 

 

 

 

Cette avant dernière entrevue de l'année connut un petit air rétro. Tous les souvenirs furent évoqués avec le sourire, même les moins bons ! Pour certains, le cycle solaire 21 fut le tremplin vers la véritable passion de la radio qui les anime. Que d'aventures, d'expériences à narrer, un instant de délice !

JPG - 33.8 ko
JPG - 23.2 ko

Deux sympathiques visiteurs nous font le plaisir d'un cordial entretien, ON4KVW et ON4TW, le joyeux « turlupin » des facéties de « l'escouade 4PS »

JPG - 24 ko

On remonte le temps, 1973, les reconnaissez-vous ?

Pierre nous présente des listes d'om des années 1929, 1938, 1960 et 1977.

JPG - 32.4 ko
JPG - 58.5 ko

JPG - 35.1 ko
JPG - 23 ko

JPG - 51.6 ko

Les années de guerre n'échappent pas au compte rendu du passé.

JPG - 36.9 ko
JPG - 30.8 ko











L'ouvrage relatif à cette douloureuse époque, rédigé par ON3AML, suscite l'admiration et l'intérêt de l'assemblée, félicitations André-Marie, rien que du beau travail !


Notre ami Olivier, ON5UC, nous expose l'implantation de son pylône, nous attendons les images.

JPG - 35.1 ko

Marche arrière pour lui aussi !


JPG - 29.7 ko
JPG - 22.6 ko

Trop rapidement, le crépuscule se fait deviner, chacun envisage le retour.

Merci à tous, rendez-vous le 15 décembre.

Présents :

-  ON3 PE - BPJ - AML - NID - MDS - MLJ
-  ON4 LBN - MRI - KVW - PS - TW
-  ON5 LN - UC - MRH
-  ON7 KHG - KTR
-  ONL 7309 - EDITH

Excusés :

-  ON3MEE - ON4BEN - ON5SJ - ON7KPR

  Aucun commentaire | Ecrire un nouveau commentaire Posté le 02-12-2007 à 07h02

 Comment utiliser la fonction Wake-up on Lan sur un Alerter l'administrateur Recommander à un ami Lien de l'article 

Comment utiliser la fonction Wake-up on Lan sur un réseau ?
 
 
 
 
 
Un article proposé par Michel "Le Jeune".

 

 

Prérequis :

-  Un réseau de 2 PC au minimum (Windows 98 à XP).
-  Le PC hôte doit avoir une carte réseau "Wake Up On LAN" ainsi que la carte mère compatible.
-  Savoir utiliser les commandes MS-DOS (CD et CD .. ).
-  Savoir modifier des données dans un BIOS.

Activation de la fonction dans le BIOS :

Il faut d'abord vérifier si le PC hôte à la fonction "Wake-up on LAN", si oui, alors, continuez à lire la suite. Ensuite, accéder au Bios de votre ordinateur pour activer l'option "Wake-up on LAN". Une fois cela fait, le quitter en sauvant les modifications.

Prélever l'adresse MAC :

Chaque carte réseau sur chaque PC obtient une adresse physique propre à la machine. Cette adresse est inchangeable et imposée par le fabricant de la carte réseau. Pour la connaître, je vais donner les techniques sous Windows XP, pour les autres versions, il faudra la paufiner.

1) Première technique :

-  Ouvrir une console MS-DOS (cliquer ici).
-  Taper la commande "getmac" :

(JPG)

-  Recopier l'adresse physique XX-XX-XX-XX-XX (12 caractères) sur un papier.

2) Deuxième technique (win XP, à paufiner pour les autres) :

-  Menu Démarrer / Paramètres / Panneau de configuration.
-  Cliquer deux fois sur connexion réseau.
-  Cliquer droit sur :

(JPG)

-  Cliquer sur "Satut" du menu contextuel.

-  Onglet :(JPG)
-  Nous obtenons cette fenêtre :

(JPG)

-  Cliquer sur "Détails" :

(JPG)

-  Recopier l'adresse physique sur un papier

Nous obtenons ainsi l'adresse MAC du PC hôte. Bien la garder ...

Utilisation du logiciel pour réveiller le PC :

Pour "réveiller" le PC hôte, l'ordinateur invité doit envoyer un paquet de signaux numériques à l'hôte via le réseau. Son BIOS est capable de reconnaître ce signal et démarre ainsi la machine. Pour allumer l'hôte à distance, il faut lui adresser un ordre sur son adresse MAC lui étant attribuée (comme les adresses postales et IP) à l'aide d'un logiciel .

Le logiciel que je propose est un programme (venant de : http://www.sysworksoft.net/products/rw.html ) MS-DOS très simple à manipuler.Il est à mettre sur le PC invité. Voici la méthode pour le manipuler :

1) Télécharger le programme (cliquer ici) - format *.zip - 172 Ko - rw.exe

2) Extraire le programme comme suit :
-  Pour windows 9x et ME : dans C :/windows
-  Pour windows NT, 2000 et XP : dans C :Documents and Settings votre nom d'utilisateur
-  Pour ceux qui savent bien utiliser le MS-DOS, on peut le mettre où l'on veut. (point 2.3)

3) Ouvrir une console DOS. (accéder au préalable au répertoire où se trouve le programme pour ceux du point 2.3 uniquement ssi le répertoire est autre que ceux proposés au deux premiers points du numéro 2).

4) Utiliser la commande suivante : rw /m :adresse mac hôte SANS les tirets Bien respecter les espaces et autres !!!

Exemple : L'adresse MAC notée sur mon papier est 00-0C-6E-28-BE-7D. Dans la ligne de commande, elle devient 000C6E28BE7D.

(JPG)

5) Il envoit une requête pour réveiller le PC hôte.

Tests à éffectuer :

Pour vérifier si le programme fonctionne bien sur l'hôte, faire comme suit :

1) Eteindre l'hôte 2) Effectuer l'étape précédante avec rw.exe 3) Regarder si l'hôte s'allume instantanément.

Petite astuce :

Afin de se faciliter la vie, je propose d'utiliser la programmation par un fichier *.bat. Il s'agit d'un simple fichier contenant un texte regroupant une suite de commandes MS-DOS. Il suffira de cliquer dessus et il exécutera la commande. Voici comment l'utiliser :

1) Copier le programme "rw.exe" dans le répertoire racine "c :"

2) Ouvrir une fenêtre Block-Note (cliquer ici)

3) Conventions : - Après chaque commande, revenir à la ligne - Le fichier doit se nommer *.bat - Bien respecter la place de chaque caractère (ne pas oublier les points . )

Exemple : Le tableau représente votre texte à taper :


c :

cd..

cd..

cd..

cd..

cd..

cd..

cd..

cd..

c :

rw /m:000C6E28BE7D

Echo Opération réussie


5) A la commande "rw /m : 000C6E28BE7D ", mettre l'adresse MAC de l'hôte.

6) Enregistrer ce fichier dont la terminaison doit toujours être ".bat" .

Exemple : allumer le PC de Marc.bat

Voilà en gros pour la programmation BAT.

Une petite subtilité : si un réseau comporte plus de PC, il suffit d'ajouter la commande "rw /m :adresse MAC" en dessous de la première (une commande par PC avec son adresse MAC ). Attention les retours à la ligne !!!

Il suffit maintenant d'exécuter le fichier *.bat pour allumer le parc de PC.

  Aucun commentaire | Ecrire un nouveau commentaire Posté le 01-11-2007 à 16h22


|<< <<<  4   5   6   7   8  | 9 |  10   11   12   13   14   15  >>> >>|


SYNDICATION
 
Fil RSS 2.0
Ajouter à NetVibes
Ajouter à Google
Ajouter à Yahoo
Ajouter à Bloglines
Ajouter à Technorati
http://www.wikio.fr
 

Allzic en direct

Liens Commerciaux
L'information à Lyon
Retrouvez toute l'actu lyonnaise 24/24h 7/7j !


L'information à Annecy
Retrouvez toute l'actu d'Annecy 24/24h 7/7j !


L'information à Grenoble
Retrouvez toute l'actu de Grenoble 24/24h 7/7j !


Application Restaurant
Restaurateurs, demandez un devis pour votre application iPhone


Fete des Lumières
Fête des lumières : vente de luminaires, lampes, ampoules, etc.

Votre publicité ici ?
  Blog créé le 06-01-2006 à 14h12 | Mis à jour le 08-05-2013 à 23h22 | Note : 8.91/10